shadow
Respectez les gestes barrières pour lutter contre le covid-19! **** Le port du cache-nez est obligatoire **** Distanciation sociale de 1m...**** Les numéros Verts de la Cellule d’Ecoute de l’UNA 07 98 92 80 22 / 01 03 06 42 99**** Le concours de l’Ecole Préparatoire Aux Sciences de la Santé (EPSS) de l’UNA, édition 2021, se tient du 19 octobre au 02 novembre 2021.

TOMIDI, ANDI et WHOUÊ, des produits du terroir en semoules de banane plantain.

L’Université NANGUI ABROGOUA a abrité hier, mardi 10 août 2021, la cérémonie d’ouverture des Journées promotionnelles des semoules à base de banane plantain. Un produit très innovant mis au point par les chercheurs de l’UNA, salué par tous les participants.

 

« Diffusion d’une technologie de transformation de la banane plantain sénescente (trop mûre) en semoules » tel est le thème des Journées promotionnelles de banane plantain en semoule qui se tiennent les 10 et 11 août 2021, à l’Université NANGUI ABROGOUA (UNA). La cérémonie d’ouverture de cette importante activité s’est déroulée, le mardi 10 août à l’UNA, en présence du Ministre Gouverneur du District autonome des Montagnes, Dr Albert FLINDE, du Directeur de Cabinet du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Prof. KOBEA Arsène, représentant le Ministre Adama DIAWARA, des autorités académiques, des partenaires et financiers tel que le Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles (FIRCA). Dans son allocution de bienvenue, le Président de l’Université NANGUI ABROGOUA (UNA), le Prof. TANO Yao, n’a pas manqué d’indiquer la fierté de son institution d’abriter cette activité qui démontre la capacité des enseignants-chercheurs de l’UNA de contribuer à la résolution d’un problème important de société : réduire les pertes post-récoltes de la banane plantain et surtout proposer une technologie de transformation de la banane plantain (trop mûre) en un dérivé de qualité et de longue conservation comme des semoules de banane (couscous de banane). Il s’est félicité que ce produit innovant fabriqué à partir d’une technologie mise au point par les chercheurs de l’UNA profite aux acteurs de la filière banane en Côte d’Ivoire. Dans cette optique, trois (03) unités de production de ces semoules ont été installées dans les localités d’Abengourou, Toumodi et Daloa, notamment au profit de trois sociétés coopératives ou groupements bénéficiaires qui s’y trouvent. « Les bénéficiaires de ces organisations ont été formés à la technique de fabrication des semoules et à la gestion de leur production. Aujourd’hui, ces coopératives sont outillées pour produire ces semoules à des fins commerciales. » a-t-il dit tout en invitant les populations ivoiriennes à adopter ce nouveau produit issu des laboratoires de recherche de l’UNA qui ambitionne d’être un centre de formation pratique, capable de fournir aux régions ou districts de la Côte d’Ivoire des possibilités de collaboration en vue d’un mieux-être des populations. Le Directeur de Cabinet du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Prof. KOBEA Arsène a félicité les chercheurs de l’UNA pour cette découverte qui s’inscrit dans la vision du Ministre Adama DIAWARA, structurée autour d’une modernisation de l’enseignement supérieur pour une recherche scientifique de qualité. Quant au Ministre Gouverneur du District autonome des Montagnes, Dr Albert FLINDE, il s’est dit très heureux de trouver à l’UNA des « chercheurs qui cherchent et qui trouvent. ». Il s’est réjoui que cette technologie innovante de transformation de la banane plantain trop mûre en semoules apporte des solutions concrètes aux énormes pertes post-récoltes auxquelles les producteurs et les acheteurs de cette filière sont confrontés. « Par les résultats de vos recherches scientifiques, vous redonnez espoir aux acteurs du monde agricole (…) Je salue cette belle initiative de l’Université NANGUI ABROGOUA qui démontre que nos universités peuvent contribuer efficacement au développement et au bien-être des populations si des moyens sont mis à leur disposition. » a-t-il ajouté. Rappelons que cette première journée s’est achevée par la visite des stands d’exposition des membres des coopératives bénéficiaires du projet. Les invités ont pu ainsi déguster les semoules de banane plantain sous forme de couscous, de Dêguê et de bouillie.

Sercom-UNA